PAIX ET HARMONIE

Forum de discussions, D'échange D'entraide et D'étude concernant tout sujet lie au paranormal tel que : L’ésotérisme, la médiumnité, la spiritualité, l'Au-Delà etc.
 
AccueilPortailCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion

☆ ☆ ☆ BIENVENUE SUR PAIX ET HARMONIE , RECEVEZ NOS ONDES POSITIVES ☆ ☆ ☆


Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Horoscope

Horoscope Gratuit
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.



    Partagez | 
     

     textes que j'aime : source facebook

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
    AuteurMessage
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: textes que j'aime : source facebook   Lun 27 Jan 2014 - 12:10

    Rappel du premier message :

    Partage un peu ton savoir
    Sème un peu d'amour
    Aide les gens dans le besoin
    Montre toujours de la gratitude face a la vie
    Sois humble et sympathique
    Ne t'Attend pas de retour des autres. Tu seras toujours récompenser mais par ceux que la vie choisiras
    Sois confiant(e)' crois en la vie,
    Crois en toi, sois décider à vivre dans l'amour et tu vivras du bonheur. (Nali)


    Dernière édition par coquillage le Mar 17 Juin 2014 - 16:23, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas

    AuteurMessage
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Lun 1 Juin 2015 - 21:36

    "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"
    Source : Antoine de Saint-Expery - le Petit Prince
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 25 Juin 2015 - 21:16

    Les Pensées Positives détruiront les pensées négatives aussi certainement que la lumière détruit l'obscurité, et le résultat sera tout aussi efficace.. Charles F. Haanel
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 25 Juin 2015 - 21:18

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 25 Juin 2015 - 21:18

    Revenir en haut Aller en bas
    Ysatis
    membres lumineux
    avatar

    Féminin Messages : 11882
    Date d'inscription : 08/01/2014
    Age : 78
    Localisation : Haute-Savoie

    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 25 Juin 2015 - 21:59

    Merci Coquillage      




     

    La violence est le fruit de la souffrance que l'on n'entend pas .
    Revenir en haut Aller en bas
    louloute

    avatar

    Féminin Messages : 3338
    Date d'inscription : 29/05/2015
    Age : 45
    Localisation : quelques parts dans la campagne

    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Ven 26 Juin 2015 - 7:20

    Revenir en haut Aller en bas
    mes'anges
    Administratrice
    Administratrice
    avatar

    Féminin Messages : 8389
    Date d'inscription : 03/01/2014
    Age : 40

    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Ven 26 Juin 2015 - 8:35

    merci coquillage
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Ven 26 Juin 2015 - 17:34

    Citation :
    coquillage a écrit:



    Oui c'est sur ... mais il faut faire le bon choix!! Et le bon choix c'est celui qui vient du coeur!


    A méditer!


    ma coco
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 2 Juil 2015 - 11:46

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 2 Juil 2015 - 11:47

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 2 Juil 2015 - 11:48

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 2 Juil 2015 - 11:48

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 2 Juil 2015 - 12:02

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 2 Juil 2015 - 12:03

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 2 Juil 2015 - 12:03

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 23 Juil 2015 - 8:47



    Photo de Les Éditions Ariane.



    Les Éditions Ariane



    MA FILLE...

    Le jour où tu trouveras que j'ai vieilli, aie de la patience envers moi et essaie surtout de comprendre ce que je traverse, de me comprendre.

    Si lorsque nous parlons, je répète la même chose des dizaines de fois, ne m’interromps pas pour me dire:
    « Tu as dit la même chose il y a une minute ». Écoute-moi s'il te plaît. Souviens-toi quand tu étais petite, tu voulais que je te lise la même histoire, soir après soir, jusqu’à ce que tu t’endormes.


    Si je ne souhaite pas prendre un bain, ne te mets pas en colère et ne me mets pas mal à l'aise en disant que c’est une honte. Souviens-toi combien de raisons je devais inventer pour te faire prendre un bain quand tu étais petite.

    En voyant mon ignorance vis-à-vis des nouvelles technologies, ne te moque pas de moi, mais laisse-moi plutôt le temps d’assimiler tout ça et de comprendre.

    Je t’ai appris tant de choses: comment te tenir à table, t’habiller, te coiffer, comment appréhender les défis de la vie...

    Le jour où tu trouveras que j'ai vieilli, aie de la patience envers moi et essaie surtout de comprendre ce que je traverse, de me comprendre.

    S’il m’arrive à l’occasion d'oublier ou de ne pouvoir suivre une conversation, laisse-moi le temps nécessaire pour me souvenir et si je n’y parviens pas, ne te montre pas irritée, impatiente ou condescendante: le plus important pour moi, c’est d’être avec toi, de partager des moments avec toi.

    Quand mes jambes ne me permettront plus de me déplacer comme auparavant, tends-moi la main comme je te l'ai tendue pour t’apprendre à faire tes premiers pas.

    Quand ces jours approcheront, ne sois pas triste. Sois tout simplement avec moi et comprends-moi alors que je m'approche de la fin de ma vie, avec amour et gratitude.

    Je te chéris et te remercie pour les moments passés ensemble et la joie éprouvée.

    Avec un sourire et tout l'amour que je ressens pour toi, je souhaite juste te dire ma fille : Je t'aime.


    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 23 Juil 2015 - 8:48

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 23 Juil 2015 - 8:58

    Margaret Manning est une femme qui s’est toujours dit qu’à l’âge de 60 ans, elle ferait quelque chose d’enrichissant qui pourrait également aider les autres.

    Elle a alors décidé de renoncer à son travail pour débuter un programme célèbre appelé « Sixty and me », une association de femmes de plus de 60 ans.

    Dans cet article, chaque femme qui le désire peut témoigner de la façon dont s’est déroulée sa vie, de ce qu’elle a réussi, de ce qu’elle a appris, etc.

    De son côté, Margaret Manning a une autre idée intéressante, qui est d’aider les plus jeunes à ne plus avoir peur des rides, et des effets de la vieillesse.






    Selon elle, il est surprenant que de nombreuses personnes, surtout les femmes, pensent qu’elles ne sont plus jeunes dès lors qu’elles atteignent 30 ans.

    C’est ainsi qu’elle nous donne une série de conseils pour toutes les personnes qui commencent à souffrir d’une crise existentielle, une fois la trentaine passée.

    Si tel est votre cas, et que vous avez entre 30 et 50 ans, lisez cet article et ses conseils instructifs qui vous feront réfléchir et évoluer.






    Les conseils d’une femme de 60 ans pour les plus jeunes
    •N’oubliez jamais que vous n’avez qu’une vie, alors ne la gaspillez en étant malheureuse ou en vous inquiétant de choses qui n’ont pas d’importance.
    •Cherchez toujours le bon côté des choses, soyez positive.
    •Valorisez le présent, le « ici et maintenant », car c’est la seule chose qui importe.
    •Vivez chaque jour avec une plénitude extrême, profitez des petites choses du quotidien.
    •Tenez compte du fait que la vie peut changer en un instant. Si vous vivez le moment présent, peu importe que vous ayez 30 ou 60 ans, l’important est de faire les choses avec passion et plénitude.
    •Profitez de la nature, et de votre temps libre, et ne mettez pas de chaînes à votre vie.
    •Cherchez un travail qui vous plait vraiment. Si ce n’est pas possible, cherchez au moins un loisir qui vous fasse vous sentir heureuse et épanouie.
    •Soyez toujours vous-même, pas ce que les autres attendent de vous. De cette manière, vous vieillirez avec une plus grande dignité.
    •Le passage des années doit être vécu de manière positive. Ne soyez pas obsédée par le fait de cacher les marques d’expression de la vieillesse, comme ces rides autour des yeux.

    amour-3
    •Soyez sincère avec vous-même. Vieillir est un processus lent duquel on apprend beaucoup.
    C’est une aventure qui en vaut la peine et si vous le voyez de cette manière, vous serez toujours belle.
    •Conservez les bons souvenirs de votre vie et ne vous accrochez pas aux mauvaises expériences car elles vous détruiront de l’intérieur et elles se ressentiront sur votre beauté extérieure.
    •Virginia Woolf avait raison, mais seulement à moitié. Une femme a besoin d’une « chambre à elle » pour se sentir indépendante et épanouie, mais également d’un salaire.
    •Laissez de côté et oubliez les stéréotypes de la société sur le vieillissement.
    •À quoi cela vous sert de vous inquiéter de vieillir ? Il est préférable de s’inquiéter de l’ennui.

    •Gardez à l’esprit que le temps va passer, que vous le vouliez ou non donc commencez à vivre chaque instant!
    •Inspirez-vous de chaque jour, voyagez, apprenez, cultivez-vous, lisez, vivez de manière simple mais gratifiante.
    •Ne dépensez pas votre argent dans des chaussures : les hommes ne regardent pas vos pieds.



    émotions-500x341
    •N’encombrez pas votre vie de personnes qui ne vous apprécient pas ou qui ne vous apportent que des problèmes.
    •Soyez toujours vous-mêmes, brillez, reluisez de bonheur et appréciez chaque jour de votre vie.
    •Les rides sont comme la carte de votre vie, portez-les avec dignité.
    •Vivez avec intensité et profitez de l’amour dans tous les sens du terme.

    •Offrez de l’amour aux personnes qui vous entourent, de manière inconditionnelle, et apprenez aussi à en recevoir.
    •Ayez des enfants quand vous le souhaitez : il n’y a pas de moment clé, personne ne peut vous obliger et ne faites pas non plus ce que vous ordonne la société. Vous dirigez votre corps et votre esprit.
    •Développez votre empathie.
    •Apprenez à pardonner. Ne stockez pas des haines et des colères dans votre coeur ou vous risquez de de vieillir de la pire façon possible.

    Relations-heureuses
    •Construisez un bon cercle d’amitiés intimes.
    •Essayez de ne pas aller au lit chargée de problèmes et de colères.
    •Si vous avez établi une mauvaise relation, sortez-en le plus tôt possible.
    •Souriez chaque jour, prenez soin de votre peau et de votre alimentation.
    •Faites confiance en vos pressentiments, et en vos instincts.
    •Ne soyez pas obsédée par le fait d’être une mère parfaite. Tout simplement, aimez vos enfants et soutenez-les de manière inconditionnelle.
    •Soyez toujours une guerrière, apprenez à être auto-suffisante et développez vos ressources.
    •Ne vous laissez pas dominer par la peur.
    •Ne laissez jamais personne vous dire que vous êtes trop vieille pour faire certaines choses. C’est une erreur !
    •Montrez-vous reconnaissante car il y a toujours quelque chose à apprendre, même des choses les plus négatives.
    Si vous le faites avec courage, simplicité et plénitude, les années passeront avec une meilleure intégrité.
    Et si vous vous sentez bien à l’intérieur, on le remarquera à l’extérieur. Vous continuerez à être une femme superbe.

    Nous sommes certains que beaucoup de ces conseils vous ont fait réfléchir. N’oubliez pas de les avoir toujours en tête pour pouvoir les mettre en pratique.

    Vous n’avez pas à avoir peur du passage des années, craignez seulement de ne pas avoir une vie vraiment heureuse.
    Revenir en haut Aller en bas
    Ysatis
    membres lumineux
    avatar

    Féminin Messages : 11882
    Date d'inscription : 08/01/2014
    Age : 78
    Localisation : Haute-Savoie

    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 23 Juil 2015 - 9:22

    J'ai tout lu et j'ai bien plus de 50 ans  !!  lol

    Texte plein de sagesse et de vérité

    Merci Coquillage        




     

    La violence est le fruit de la souffrance que l'on n'entend pas .
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 23 Juil 2015 - 9:26

    celui de ma fille juste au dessus aussi est plein de vérités

    bisous Ysatis

    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 23 Juil 2015 - 10:32

    Ah bah moi non ... je n'ai pas tout lu lol mais bon je n'ai plus 30 ans... et je me cache de rien du tout donc bon!!

    Et à mes 60 ans je me fais tatouer ... schiz



    Revenir en haut Aller en bas
    Ysatis
    membres lumineux
    avatar

    Féminin Messages : 11882
    Date d'inscription : 08/01/2014
    Age : 78
    Localisation : Haute-Savoie

    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 23 Juil 2015 - 11:11

    Oui Coquillage  ..  je n'avais pas lu le texte de ta fille   ...  excellent     {3


    Dragonne  :  un Dragon sur la fesse ?      

    ou un sharpaï sur un sein   ..




     

    La violence est le fruit de la souffrance que l'on n'entend pas .
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Jeu 23 Juil 2015 - 13:02

    Ah bah nannnnn pas de sharpei sont moches ces chiens boudiousse


    Non non pas sur les fesses... laisse mes fesses tranquille nanmého... ou sur la jambe ou sur le bras... j'hésite encore mais j'ai du temps devant moi... lol


    Oui un dragon... ou un serpent Naja avec la gueule ouverte...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar


    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Sam 25 Juil 2015 - 10:52

    Je revenais à la maison, ma femme servait le souper. Je lui ai pris la main et lui ai dit : j’ai quelque chose à t’annoncer. Elle s’assis et mangea tranquillement sans dire un mot.

    Encore une fois je vis la peine dans ses yeux. Soudainement je ne savais plus ouvrir la bouche. Mais je devais lui faire part de ce que je pensais. Je veux divorcer. J’ai soulevé le sujet calmement. Elle n’a pas semblé contrarié par mes paroles, elle m’a simplement demandé.. Pourquoi?

    J’ai fui sa question. Elle s’est alors fâchée. Elle lança les baguettes et cria vers moi, t’es pas un homme!

    Ce soir-là nous ne nous sommes pas adressé la parole. Elle pleurait. Je savais qu’elle voulait savoir ce qui était advenu de notre mariage. Mais je ne pouvais lui donner une explication satisfaisante, elle avait perdu mon coeur pour Julie. Je ne l’aimais plus. J’avais seulement de la pitié pour elle.

    Avec une énorme culpabilité, je lui fis part de mes arrangements pour le divorce, que je lui léguais la maison, l’auto et je mettais en jeu 30% de mon entreprise. Elle y jeta un coup d’oeil et le détruisit en morceaux.

    Cette femme qui avait passé 10 ans de sa vie avec moi, était devenue une étrangère. J’étais désolé pour elle de ce temps gaspillé, de ressource et d’énergie, mais je ne pouvais reprendre ce que je venais de lui dire, car j’aimais beaucoup Julie.

    Soudainement elle s’est mise à pleurer très fort devant moi, ce à quoi je m’attendais. Dans le fond, ses pleurs étaient pour moi une délivrance.

    Cette idée de divorce qui m’obsédait depuis plusieurs semaines, me semblait maintenant plus ferme et claire.

    Le jour suivant, je suis revenu à la maison très tard, et l’ai trouvée assise à la table en train d’écrire. Je n’ai pas soupé et je suis directement allé me coucher et m’endormir aussitôt car j’étais fatigué de ma journée mouvementée avec Julie.
    Lorsque je me suis réveillé, elle était toujours assise à la table à écrire. Je ne m’en suis pas occupé, je me suis retourné de côté et rendormi à nouveau.

    Au matin elle me présenta ses conditions de divorce : elle ne voulait rien de moi, mais avait besoin d’un mois d’avis avant le divorce.

    Sa requête était que, durant ce mois, nous devions tous deux se battre pour vivre une vie aussi normale que possible. Sa raison était simple : notre fils devait passer un examen à la fin de ce mois-là et ne voulait en aucun cas, le déranger avec un mariage brisé.

    C’était parfait pour moi. Mais elle ajoutait autre chose, elle me demanda de lui rappeler comment je l’avais transportée dans notre chambre nuptiale le jour de notre mariage.

    Sa deuxième requête était que durant ce mois, je devais la transporter de notre chambre au seuil de la porte tous les matins. Je croyais qu’elle devenait folle. Pour faire de ses derniers jours supportables, j’acceptais son étrange requête.

    J’avisais Julie des étranges conditions de divorce. Elle s’est mise à rire et croyait elle aussi, que c’était absurde.

    Julie me dit avec mépris, que peu importe les ruses qu’elle prendrait, elle devait faire face au divorce.

    Ma femme et moi n’avions plus aucun contact physique depuis que j’avais pris la décision de divorcer.

    Alors quand j’ai dû la sortir de la chambre le premier jour, nous étions tous les deux maladroits. Notre fils applaudissait derrière nous, papa porte maman dans ses bras. Ces mots m’apportaient de la peine. De la chambre au salon, ensuite à la porte, j’ai marché environ 10 mètres avec elle dans mes bras.

    Elle ferma les yeux et me demanda doucement de ne pas parler du divorce à notre fils. J’ai fait oui de la tête, j’ai ressenti un étrange sentiment plutôt bouleversant. Je l’ai déposée par terre à l’extérieur de la porte. Elle est partie attendre l’autobus pour le travail. J’ai conduit seul jusqu’au bureau.

    Le deuxième jour, tous les deux agissions plus facilement. Elle s’appuya sur mon estomac. Je pouvais sentir la fragrance de sa chemise. Je réalisais que je n’avais pas regardé cette femme attentivement depuis un bon bout de temps. Je réalisais qu’elle n’était plus jeune.

    Il y avait des rides sur son visage, ses cheveux grisonnaient ! Notre mariage avait fait des ravages sur elle. Pour une minute je me suis demandé ce que je lui avais fait.

    Le quatrième jour, j’ai ressenti un retour d’intimité. C’est cette femme qui m’avait donné 10 ans de sa vie.

    Le cinquième et sixième jours, je réalisais que l’intimité ressentie grandissait à nouveau. Je n’ai pas parlé de ceci à Julie. Il était plus facile de la transporter au fur et à mesure que le mois avançait.

    Peut-être que ce travail chaque jour me rendait plus fort.

    Un matin qu’elle tentait de choisir quoi porter, elle essaya quelques robes mais ne parvenait pas à trouver la convenable. Elle murmura que toutes ses robes étaient devenues trop grandes.

    Soudainement je prenais conscience qu’elle avait maigri, et c’est la raison pour laquelle je pouvais la transporter plus facilement.

    Ça me frappa… elle avait enterré tant de peine et d’amertume dans son coeur. Inconsciemment j’ai atteint et touché sa tête.

    Notre fils est arrivé à ce moment et a dit : « papa il est temps de porter maman dehors ». Pour lui, voir son père transporter sa mère dehors était devenu une partie essentielle à sa vie. Ma femme fit un geste à notre fils de venir plus près et le serra très fort.

    J’ai tourné la tête parce que j’avais peur en cette minute de changer d’idée. Je l’ai ensuite prise dans mes bras, marchant de la chambre au salon et dans l’entrée. Elle mit ses bras autour de mon cou tout doucement et naturellement. J’ai tenu son corps serré, c’était comme le jour de notre mariage. Mais sa maigreur me rendait triste.

    Le dernier jour, lorsque je l’ai prise dans mes bras, je pouvais à peine bouger d’un pas. Notre fils était parti pour l’école.

    Je la tenais fermement et lui dit: « je n’avais pas remarqué que notre vie avait manqué d’intimité ».

    Je conduisis jusqu’au bureau… Rapidement je sautai hors du véhicule, sans barrer les portes. J’avais peur qu’un seul délai puisse me faire changer d’idée… Je montais les marches. Julie ouvrit la porte et je lui dis : « désolé Julie, je ne souhaite plus divorcer maintenant ».

    Elle me regarda sidérée et me toucha le front. Fais-tu de la fièvre? Je retirai sa main de mon front. Désolé Julie, mais je ne divorce pas. Ma vie de mariage était probablement devenue ennuyeuse parce que, ni elle ni moi n’avions évalué les détails de nos vies, mais non parce que notre amour était mort. Maintenant je réalise que depuis le jour ou je l’ai transportée dans notre demeure le jour de notre mariage, c’est mon devoir de la soutenir jusqu’à ce que la mort nous sépare.
    Julie semblait soudainement comprendre. Elle me gifla violemment et claqua la porte puis éclata en sanglots. Je redescendis l’escalier et je suis parti.

    En route, je m'arrêtai chez un fleuriste, j’ai commandé un bouquet de fleurs pour mon épouse. La vendeuse me demandait ce qu’elle devait écrire sur la carte. Je souris et écrivis « je te porterai dehors tous les matins jusqu’à ce que la mort nous sépare ».

    Cet après-midi-là j’arrivais à la maison, fleurs à la main, sourire aux lèvres, je montais les marches à la course, pour retrouver ma femme seule dans notre lit. Morte.

    Ma femme se battait contre un cancer depuis des mois, mais j’étais tellement préoccupé avec Julie que je ne m’en suis jamais aperçu.

    Elle savait qu’elle allait mourir sou peu et elle voulait me préserver, peu importent les réactions négatives de notre fils, au cas où nous aurions divorcé. – Au moins, aux yeux de mon fils – je suis un mari aimant…

    Les plus petits détails de votre vie sont ce qui compte vraiment dans une relation; ce n’est pas la maison, l’auto, la propriété, l’argent en banque. Ceci crée un environnement favorable pour la joie mais ne peut donner la joie à soi-même.



    A méditer!


    Revenir en haut Aller en bas
    Ysatis
    membres lumineux
    avatar

    Féminin Messages : 11882
    Date d'inscription : 08/01/2014
    Age : 78
    Localisation : Haute-Savoie

    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Sam 25 Juil 2015 - 18:39

    Merci Dragonne   ...   magnifique texte           




     

    La violence est le fruit de la souffrance que l'on n'entend pas .
    Revenir en haut Aller en bas
    Dhagie

    avatar

    Féminin Messages : 3192
    Date d'inscription : 14/04/2015
    Age : 65

    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   Sam 25 Juil 2015 - 18:50

    Merci Dra belle histoire ...
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: textes que j'aime : source facebook   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    textes que j'aime : source facebook
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » textes que j'aime : source facebook
    » Michel Blogue J'aime de Facebook
    » Aime-moi tel que tu es ! Mère Thérésa...
    » Lundi 7 Mars 2011 : Textes de la messe de ce jour
    » Beaux textes

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    PAIX ET HARMONIE :: AU JARDIN DES ANGES :: LECTURE-
    Sauter vers: